Christophe Havard

Christophe Havard

Electroacoustique, improvisation, phonographie, composition, prise de sons, pédagogie, saxophone, expérimentation sonore

 

Saxophoniste depuis l'âge de 16 ans, c'est après plusieurs années à jouer dans des formations jazz qu'il se dirige vers tout ce qui touche à l'expérimentation sonore et à l'écoute de l'environnement. Depuis, il réalise des installations sonores et des pièces électro-acoustiques ou radiophoniques, il est invité à des résidences en lien avec l'environnement sonore, il joue dans des groupes qui mettent en jeu l'improvisation, l'expérimentation et la prise de son, il travaille pour le théâtre, le cinéma documentaire et la danse, il participe aux activités de différentes associations et met en place des ateliers pédagogiques.
En parallèle, il enseigne dans deux écoles de musique de la Loire-Atlantique.

Au sein du duo abs(.)hum, il utilise un instrument hybride, une guitare préparée et commandée à distance dont il tire des jeux de hauteurs, des boucles et des saturations... Dans les formations telles que Poyepolomi, Phono3graphie ou Surface Libre, il met en jeu des phonographies (sons enregistrés) souvent en lien avec le type et le lieu de l'événement pour former une alternance d'univers narratifs ou abstraits. Avec °SONE ou dans ses installations propres, il utilise les qualités vibratoires de divers matériaux pour la diffusion du son, cherchant ainsi d'autres manières de faire écouter la musique. Sa pratique de composition sur support, mixe des sons hétérogènes : environnementaux (industriels, naturels), corps sonores, voix, instruments, extraits de films, ... Enfin, conscient du manque de diffusion et d'ouverture dans les zones rurales pour ces nouvelles musiques, il met en place des projets en lien avec ce milieu.

À Paradise : MXPRMNTL - ASAP : As Slow As Possible - Shady Grove (avr. 2013)