duo Couturier Lafargue

 duo Couturier Lafargue

Les activités du duo Couturier Lafargue ont débuté en 1990 par des interactions ciblées avec le milieu de l’art et ses principaux acteurs. Puis elles ont abordé des notions d’identité personnelle et collective : les sans­-abri associés à la libre expression dans la rue ou la symbolique du drapeau versus l’immigration. Ces notions ont ensuite été développées au sein de communautés isolées telles l’archipel de Saint­-Pierre-­et-­Miquelon, l'île de la Réunion ou le hameau inuit de Resolute Bay.

Depuis 2012, le duo s’est orienté vers des environnements terrassés par l’homme (mines, complexe hydro­électrique, moulin à papier) et des espaces géographiques singuliers où il a opéré des marquages, des prélèvements, des extractions (route 138 en Basse-Côte-Nord, paysage australien, frontière Manitoba/USA). Un de leur récent projet focalise sur la géographie du monde : Sculpture Géographique (2016­-2017). Et plus récemment le duo a associé la géographie à un hommage aux monteurs de charpentes d’acier iroquois : Les Funambules du Ciel / The Skywalkers (2019).

Leur pratique touche à des notions telles l’identité, le portrait, l’individu, le collectif, le territoire, la géographie, le paysage, l'architecture. Leurs œuvres multidisciplinaires développent des contenus visuels et réflexifs qui déplacent les paradigmes. Les principes et les voies choisis pour mener leur processus de création se veulent évolutifs, libres et multiples.

À Paradise : Recouvrements partie 2 : Comblements (mars 2019), Recouvrements partie 1 : Submersions (avr. 2019)